Watches & Wonders 2022, le temps retrouvé

À Genève, le plus grand salon horloger vient de fermer ses portes. Retour sur les plus belles pépites du millésime de cette année.

Le temps n’existe pas, il n’est que ce que l’on en fait. Justement, ce que les plus grandes manufactures peuvent en réaliser défie encore et toujours l’entendement.La dernière édition de la fashion week horlogère, Watches &Wonders, l’aura prouvé en réunissant, début avril à Genève, plus de grandes maisons que jamais. De Rolex à Cartier, en passant par Chanel, Hermès ou IWC, le meilleur du Swiss made était au rendez-vous pour dévoiler un véritable concentré de l’art du temps.

Oyster Perpetual GMT-Master II, Rolex. SDP

Chaque année, c’est en soi l’événement le plus attendu de la planète horlogère: la marque à la couronne présente ses nouveautés de l’année. Pour 2022, la surprise aura été doublement au rendez-vous. D’abord avec une Oyster Perpetual GMT-Master II inédite, au disque de lunette en Cerachrom monobloc bicolore en céramique verte et noire. Une création d’autant plus étonnante qu’elle embarque un mouvement inversé, et par conséquent un guichet de date (toujours surmonté de la loupe Cyclope) à 9 heures et une couronne de remontoir…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages