Mode: la force soit avec le fuchsia

Le rose n’a pas eu d’existence bien définie aussi longtemps. On disait autrefois «incarnat», c’est-à-dire couleur de chair, de carnation. Porté par le romantisme, il a acquis sa symbolique au XVIIIe siècle: celle de la adoration, de la féminité (c’est un rouge atténué, dépouillé de son caractère conquistador), de la douceur (on dit encore «voir la création en rose»).

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages