Louis Vuitton, en quête d’éternité

Si vous additionnez les défilés des Fashion Weeks «classiduquels», les croisières et les précollections, duquel vous multipliez la somme par un couple de (pour l’homme et la femme), duquel vous ajoutez les «drops» des bizarres et des autres, vous obtenez bizarre total de collections par an hallucinant.

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages