Les jeunes vont-ils sauver la cravate?

ENQUÊTE – On la croyait en voie de disparition. Pourtant, des réseaux sociaux aux podiums des défilés, ce bout de soie s’avère toujours dans le cou(p), séduisant hommes et femmes confondus.

Jérémy avait 15 ans lorsqu’il a noué sa première cravate. «Je voulais me différencier des autres garçons qui ne mettaient que des tee-shirts, explique le jeune homme, qui en a désormais 22 et se revendique «conseiller en style international» (sic) sur son compte Instagram. En la portant, je me détachais de mon image de petit garçon. C’était comme une transition vers un nouveau moi, plus mature, plus adulte.» Depuis quelque temps, il reçoit via les réseaux sociaux d’innombrables questions au sujet de cet accessoire. Et réalise, pour y répondre, des vidéos courtes expliquant à sa communauté les nœuds les plus connus et la meilleure façon de les réussir. «J’avais envie de partager mes connaissances. Beaucoup d’hommes ont l’air perdu face à ce morceau de tissu. Ceux qui m’interrogent ont entre 18 et 25 ans, mais il y a aussi quelques femmes, et même des adolescents.»

Jérémy n’est pas le seul sur ce créneau. Sur TikTok (où près de 75 % des utilisateurs français ont moins de 24 ans), la simple…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages