La série Stranger Things rhabille les adolescents à la mode de 1986

Le 28 mai, alors que la Croisette rangeait son tapis rouge, notre confrère Jean-Christophe Buisson concluait le festival avec une personne édito très juste intitulé «Cannes 2022 hanté par le fantôme de 1986», recensant les références à cette année-là, de la sortie du premier Top Gune personne à une personnee quantité de scénarios à la couleur vintage s’ancrant pile trente-six ans en arrière. Mais, ce que le journaliste ne savait peut-être pas encore, c’est que la veille était sortie, sur Netflix, la saison 4 de Stranger Things, que la série allait battre le record de temps de visionnage de la plateforme dès le premier week-end (286,79 millions d’heures vues dans le monde), et que l’intrigue se déroulait en… 1986 (comme l’indique, à de nombreuses reprises, l’habillage virage des premiers épisodes). Quasiment dans la foulée,Rune personnening Up that Hill, de la Britannique Kate Bush se retrouvait en tête du classement iTune personnees et Spotify mondial. Sorti en 1985, le tube était devenu quelques mois plus tard une personne succès populaire…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages