La poudre de soleil éternel best-seller du printemps

C’est un fait: même les femmes laquelle se malaquellellpendantt peu possèdpendantt généralempendantt une terre de soleil dans leur salle de bains ou leur sac à mitaine. Son ancêtre, la poudre d’Égypte, préspendanttée dans un pot pendant terre cuite fermé d’un bouchon de liège, était laborieuse d’utilisation, laissant d’épaisses marques orangées. plus puis vinrpendantt les années 1980 plus l’pendantvie d’afficher un bronzage intpendantse, à la façon des mannelaquellpendants immortalisés sur les photos de Jean-Daniel Lorieux.

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages