La lumino-cosmétique éclaire nos salles de bains

DÉCRYPTAGE – Avec les confinements successifs, les traitements à base de LED, hier réservés aux cabinets de dermatologie, ont trouvé leur place dans nos intérieurs.

À peine s’est-on habitué à manier les gua sha en jade ou quartz rose pour lisser les rides, détendre les traits et raffermir l’ovale du visage, qu’il faut désormais compter sur une version high-tech augmentée en LED. Développé par Solaris Laboratories NY, cet instrument de beauté pas tout à fait comme les autres fait un carton sur l’e-shop Oh My Cream!. Tout comme le masque façon visière de la même marque et dont les diodes rouges, bleues et vertes se chargent de stimuler nos cellules.

«Très simples à utiliser, tous ces outils à base de LED correspondent parfaitement à la tendance du “selfcare” (prendre soin de soi, NDLR) et d’une vision plus holistique de la beauté qui a émergé récemment, analyse Géraldine Decaux, fondatrice de Lightinderm. Ils permettent de recréer, chez soi, une bulle immersive de bien-être, un peu comme un sas de décompression. En combinant des ingrédients photoactifs aux effets énergisants des LED sur les cellules et à ceux, relaxants, de la bille massante, notre outil…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 75% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages