La crème tout-en-un, ce couteau suisse de la peau

Des formules courtes pour éviter tout risque de réactions cutanées, un usage multiple et une logique de consommer mieux et moins… La nouvelle génération cosmétique parle aux femmes qui veulent simplifier leur routine beauté.

Cest une drôle de formule liquide qui rééquilibre comme un tonique, traite la peau comme un sérum et protège son hydratation comme une crème. Ce Boum-Boum Milk (3, 57 € les 100 ml), lancé par la maquilleuse Violette au milieu de sa gamme de fards, s’utilise indifféremment comme ces trois types de soins.

Et même sur les longueurs des cheveux ou en spray par-dessus le make-up pour y déposer un léger sirop de brillance.  Proposer un soin lorsqu’on est maquilleur n’est jamais évident. Mais j’avais envie d’une formule courte et multifonction, car j’ai souvent remarqué que les visages que je touche présentent une sorte d’inflammation empêchant le maquillage de se fondre à la peau. Un déséquilibre accentué par la multitude d’ingrédients appliqués. La texture très légère, vite absorbée, rend ce soin intuitif: avec deux pulvérisations – boum, boum! -, la peau est plus apaisée, hydratée et rebondie. C’est justement son côté hybride qui a tout de suite plu et, depuis son lancement, c’est notre best-seller…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 72% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages