journal de bord, hiver 2023

REPORTAGE – Retrouvez les temps forts des deux premières journées de la semaine de la mode parisienne.

Lundi 28 février, 16 h 30

La cinquantaine d’étudiants de Master de l’Institut français de la mode ouvrent la Fashion Week avec un film commun, tourné sur le campus de la Cité de la mode et du design, présentant chacun une poignée de silhouettes. Hugo Castejon-Blanchard se penche sur la question de virilité ; le Marseillais Étienne Diop, originaire du Sénégal, sur l’héritage, en collaborant avec des artistes de sa ville natale ; Ibrahima Gueye, également sénégalais, s’intéresse à l’artisanat de sa région ; Claire Barreau étudie la diversité des corps… La génération est prometteuse, même si on lit encore leurs influences – celles de Rick Owens et Glenn Martens, surtout. «Cette année, nous mettons l’accent sur la maille et les accessoires, des spécialités très demandées par les maisons, explique la directrice des programmes, Leyla Neri. Notre rôle est de former les jeunes à y travailler.» Ça tombe bien, Guillemette Jozan impressionne avec ses dessins façon Cocteau tricotés sur des mailles légères tandis que Joshua…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages