journal de bord de Paris hiver 2022-2023

Ester Manas, Ann Demeulemeester… Retrouvez les temps forts de la journée de samedi.

Samedi 5 mars, 10 h 30

La visibilité des corps (en dehors des standards de la taille mannequin) est l’une des grandes nouveautés de cette semaine des collections. De plus en plus de créateurs font défiler des modèles – professionnels ou non – ronds, voire très ronds. Mais pour une jeune fille «plus size» (au-dessus du 42) sur le podium, combien de silhouettes filiformes? Encore plus ambiguë, la designer dont tout le monde parle, Nensi Dojaka (gagnante du prix LVMH 2021), présentait le mois dernier à Londres sa collection de l’hiver prochain ultra-sexy sur plusieurs femmes aux courbes voluptueuses ou encore enceintes, mais ne vendait pas au-dessus d’un (petit) 40 dans son showroom…

Chez Ester Manas, le message correspond à la réalité du vêtement. Le concept «One Size Fits All», consistant à développer des designs et des matières pouvant habiller toutes les morphologies, correspond à 80 % de la collection, le reste étant décliné en trois tailles capables de couvrir une large amplitude. Ce postulat est évidemment…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 66% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages