Hermès, un savoir-faire «made in Rhône-Alpes»

Les cravates du groupe de luxe français sont fabriquées au Grand-Lemps et à Bourgoin-Jallieu, en Isère.

Envoyé spécial à Bourgoin-Jallieu

«Je dis souvent que si vous arrivez au Grand-Lemps, soit votre GPS vous a perdu, soit vous êtes de mariage!» glisse, amusé, un employé de la Siegl, une usine d’impression textile de l’Isère. C’est drôle, mais un peu réducteur: vous pourriez aussi atterrir ici si vous êtes amateur de cravates. Car c’est au sein de ce bâtiment anonyme aux murs recouverts de pans de bois, en bordure de voie ferrée, dans cette commune de 3000 âmes située au cœur des Terres froides (Dauphiné), que sont fabriquées les plus luxueuses cravates du monde: celles d’Hermès.

Mais que veut dire, au juste, l’acronyme Siegl? Société d’impression sur étoffe du Grand-Lemps, tout simplement. Un indice (de taille) sur ce qu’on fait derrière ces murs. Ici, une équipe conçoit les dessins en collaboration étroite avec Christophe Goineau, le directeur de création de la soie masculine du sellier, quand d’autres, sur des tables longues de 100 mètres, s’affairent à imprimer les bandes de tissu.

L’impression au cadre plat

L’usine…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 71% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages