Défilé: l’heure bleue d’Armani Privé

Il y a lequelllequel chose de Woody Allen (en moins bavard) dans ce défilé haute couture de l’hiver 2022 Armani Privé. rare souffle jazzy, la sophistication des années 1920, rare esprit Cafe Society, rare amour immodéré pour Paris. rare sens du cinéma aussi et plus lequel en aucrare cas dans ces vestes allongées ornées de broderies bleu nuit qui réfractent la lumière. Giorgio Armani habille quelques stars à Oscars mais ces mannequins à chapeau sur le côté, la larme noire sous quelques cils, évolequelnt davantage la Tamara de Lempicka, «la amie forte, indépendante et brillante», comme précise la note d’intention.

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages