Ces odeurs de légumes qui titillent les narines des parfumeurs

Avec l’arrivée sur le marché de nouvelles matières premières venues de l’agroalimentaire, les nez cultivent des notes gourmandes inattendues aussi vertes et goûteuses que les légumes d’un potager.

Il y a la verdure crue du petit pois, la minéralité terreuse de la betterave, le côté fruité-acidulé des feuilles de tomate… Ne nous méprenons pas, il ne s’agit pas, ici, de la dernière salade en vogue chez les foodistas mais bien des ingrédients qui composent les cinq nouveaux parfums de L’Artisan Parfumeur. «L’idée était de retranscrire de manière quasi impressionniste l’odeur mais surtout la texture et le goût de chaque légume», insiste Quentin Bisch qui a réalisé Iris de Gris, Cédrat Céruse, Vétiver Écarlate et Musc Amarante (165 euros les 100 ml).

«Pour le fenouil, par exemple, je voulais que l’on retrouve cette sensation de fraîcheur acidulée, de saturation anisée et de croquant que l’on a en bouche. Mais pour éviter d’être trop radical ou uniquement figuratif, l’enjeu était aussi d’habiller le légume d’une matière plus classique de la parfumerie à l’image d’Iris de Gris, où un petit pois assez littéral et cru dialogue avec un beurre d’iris enveloppant ou de Vétiver Écarlate, dans…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 77% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages