Xavier Bertrand va déposer ses parrainages pour le Congrès LR ce mercredi

Le parti réclame aux candidats de réunir 250 signatures. Le président du Conseil régional des Hauts-de-France en a récolté 500.

Il en fallait 250. Xavier Bertrand en a réuni 500. Ce mercredi 27 octobre, les proches du président des Hauts-de-France va déposer les parrainages d’élus qu’a obtenus le candidat à la présidentielle pour le Congrès des Républicains, qui se déroulera le 4 décembre, selon une information de RTL. Contacté par Le Figaro, Pierre-Henri Dumont, porte-parole et responsable de la collecte des parrainages au sein de l’équipe de Xavier Bertrand confirme le dépôt de la liste aujourd’hui à 15h30 au siège du parti.

Celui qui se refusait à participer à toute primaire des Républicains et qui a finalement annoncé, le 11 octobre dernier, qu’il s’inscrirait dans le processus de désignation du candidat du parti, pourra donc être sur la ligne de départ. «Les signatures sont très bien rentrées, sans pression sur les maires et les élus, sachant que nous sommes partis très tard. Beaucoup nous sont parvenus spontanément. D’ici midi, nous devrions atteindre les 550 parrainages», assure Pierre-Henri Dumont. Il précise également que le dépôt a été fixé ce jour-là pour permettre à la commission de ne pas être «surchargée» la semaine prochaine. Et d’ajouter : «Nous aurions pu faire un concours et recueillir 1000 à 15000 signatures sans problème mais ce n’était vraiment pas l’enjeu».

Xavier Bertrand a recueilli ces signatures auprès d’élus LR, mais aussi, de centristes de l’UDI et de maires non encartés. Par ailleurs, le président des Hauts-de-France aurait réussi à obtenir des parrainages dans une soixantaine de départements, alors qu’il fallait en avoir dans au moins 30 différents.

Valérie Pécresse a également déposé ses parrainages

À moins de dix jours du dépôt obligatoire des soutiens signés, Valérie Pécresse a été la première à déposer ses parrainages. La présidente de la région Île-de-France a en effet pu s’appuyer sur un large socle d’élus locaux, qui lui ont accordé leur signature. Michel Barnier devrait également les obtenir sans difficultés.

Éric Ciotti, Philippe Juvin, et Denis Payre, les trois autres candidats, restent également confiants sur leurs chances d’obtenir les précieux soutiens. «Chaque minute compte, c’est une course de fond mais les 250 parrainages qu’il déposera seront tous issus de maires avec lesquels il aura échangé personnellement», promet par exemple l’entourage de Philippe Juvin, le maire de La Garenne-Colombes et médecin qui a été contraint de poser des congés pour recueillir ces signatures.

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages