une professeure de lycée violemment agressée en plein cours par un élève

«Une cellule psychologique sera mise en place dès mardi matin pour l’ensemble des personnels et élèves de l’établissement», a fait savoir le rectorat de Paris.

Une professeure du prestigieux lycée Montaigne, dans le très cossu VIe arrondissement de Paris, a été blessée après avoir été violemment agressée lundi après-midi par un de ses élèves de seconde en plein cours, âgé de 15 ans, a-t-on appris lundi soir de sources concordantes.

Selon nos informations, les faits se seraient déroulés aux alentours de 16 heures, lorsque, alors que l’élève aurait fait tomber sa calculette, la professeure, irritée, lui aurait fait une remarque. L’élève se serait alors levé et aurait «fait un front contre front avec elle», rapporte au Figaro une source policière. Alors que l’enseignante se met à pleurer, l’élève «lui assène deux coups de poing au visage» puis «deux dans le dos», poursuit cette même source. La professeure tombe alors à terre. Les camarades de classe de l’agresseur réussissent finalement à repousser l’auteur des violences et à alerter le CPE. Celui-ci a expliqué avoir «trouvé la professeure par terre et le visage en sang», d’après une source policière, qui précise que l’enseignante a été hospitalisée et l’élève en question placé en garde à vue.

Le père de l’élève a par ailleurs été auditionné, selon cette source. Ce dernier a fait état d’un «enfant turbulent» et d’un «contexte familial compliqué», les parents étant en cours de séparation. Il a notamment été souligné que son fils s’adonnait à des activités telles que «la lutte et les MMA» [NDLR Arts Martiaux Mixtes].

Contacté par l’AFP, le rectorat de Paris a dit «condamner la violence des faits et apporter son total soutien au professeur et à l’ensemble de l’équipe éducative». «Une cellule psychologique sera mise en place dès mardi matin pour l’ensemble des personnels et élèves de l’établissement», a poursuivi le rectorat, indiquant que «la direction académique se rendra sur place à la première heure mardi».

À VOIR AUSSI – L’insécurité est-elle en hausse en France?

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages