Une femme arrêtée à Londres en lien avec le meurtre d’une étudiante en 2008

Une femme a été arrêtée mardi 8 mars à Londres dans le cadre de l’enquête sur le meurtre en 2008 d’une étudiante norvégienne, selon la police londonienne qui a appelé le principal suspect à se rendre.

Le corps sans vie et à moitié nu de Martine Vik Magnussen, 23 ans, avait été retrouvé en mars 2008 dans la capitale britannique, au pied de l’immeuble où vivait le principal suspect, Farouk Abdulhak. Les autorités norvégiennes et britanniques avaient ensuite soupçonné Farouk Abdulhak de s’être réfugié au Yémen, un pays avec lequel ni le Royaume-Uni ni la Norvège n’ont d’accord d’extradition. Dans le cadre de l’enquête, une femme âgée d’une soixantaine d’années a été arrêtée mardi matin, soupçonnée d’avoir «aidé un délinquant», a indiqué Scotland Yard dans un communiqué.

Selon Jim Eastwood, chargé de l’enquête, la famille de la victime a été mise au courant de la récente arrestation. «Bien qu’il s’agisse là d’une avancée positive, il nous reste encore énormément de travail», a-t-il affirmé. «J’en appelle directement à Farouk Abdulhak. Revenez au Royaume-Uni. Revenez faire face à la justice.» Le meurtre avait empoisonné les relations entre le Royaume-Uni et la Norvège d’un côté et le Yémen de l’autre, les deux premiers faisant pression sur le troisième pour qu’il livre Farouk Abdulhak, fils d’un milliardaire yéménite, à la justice britannique. Oslo avait annoncé en 2011 son intention de lancer en Norvège des poursuites civile contre le suspect.

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages