Uber fait le bilan chiffré de ses dix ans en France

L’application revendique 5 millions de clients et 30.000 chauffeurs en France.

Lancée il y a dix ans en France, l’application Uber a assuré depuis 350 millions de trajets, attirant une clientèle jeune et plutôt féminine, a souligné la plateforme de mise en relation entre des chauffeurs indépendants et des usagers.

L’idée d’Uber a germé à Paris, un soir enneigé de décembre 2008, lorsque ses deux fondateurs, au sortir d’une conférence internet, n’avaient pas réussi à trouver un taxi. Quelques mois plus tard, en mars 2009, ils lançaient leur application à San Francisco. Elle est désormais présente dans plus de 10.000 villes dans le monde.

Uber revendique 5 millions de clients dans l’Hexagone en 2021, dans un communiqué publié dimanche. Le plus grand nombre de courses réalisées en un jour sur Uber s’est élevé à 301.337. Il s’agissait du réveillon de la Saint-Sylvestre du 31 décembre 2019.

La course la plus longue a été de 1129 km: le client, parti de Marseille, a rejoint Plumieux, en Bretagne, le 30 mai 2020, peu après la levée du premier confinement. La course lui a coûté 1607,91 euros. Uber ne précise pas s’il a laissé un pourboire.

30.000 chauffeurs actuellement en France

L’application, lancée le 5 décembre 2011 à Paris, a voulu en savoir plus sur ses clients à l’occasion de son anniversaire. Les deux-tiers des passagers utilisent l’application fréquemment: 46% plusieurs fois par mois et 20% plusieurs fois par semaine, selon un sondage réalisé en ligne par Uber auprès 7108 clients en novembre.

Les passagers sont à 52% des femmes. Les deux-tiers (67%) des clients ont moins de 34 ans et 20% ont entre 35 et 49 ans. Près de 80% des passagers utilisent l’application Uber pour rentrer de soirée et les deux-tiers (66%) pour sortir (bar, restaurant, cinéma). Ils sont 47% à déclarer choisir Uber pour ne pas conduire après avoir bu.

En dix ans, ce sont près de 70.000 chauffeurs VTC qui ont utilisé la plateforme Uber dont 30.000 actuellement. Les chauffeurs ont 42 ans en moyenne, selon une étude d’Harris Interactive réalisée pour Uber. 47% sont de nationalité française mais au moins un de leurs parents est étranger et 30% sont eux-mêmes étrangers.

Ils sont 80% à souhaiter demeurer indépendants à l’avenir et seuls 18% préféreraient devenir salariés. Cette consultation a été réalisée en ligne du 14 octobre au 2 novembre 2021 auprès de 2.284 chauffeurs utilisant Uber.

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages