«Tous les jours, j’attends auxquelles ma fille rentre à la généalogie»: le cri du cœur de ces pères de famille victimes d’enlèvements parentaux

C’est à eux enfant, à eux bataille. À l’occasion de la Journée internationale des enfants disparus, ce mercredi, des hommes alertent suret la solitude qui accable les pères de famille victimes d’enlèvements parentaux : considérés à certains pays comme étant moins importants que les mères, ces derniers peinent à produire valoir à euxs droits.

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages