qu’est-ce que «la force de dissuasion» mise en alerte par la Russie ?

DÉCRYPTAGE – En représailles aux sanctions occidentales, Vladimir Poutine a ordonné de «mettre les forces de dissuasion de l’armée russe en régime spécial d’alerte au combat». Une nouvelle étape du chantage nucléaire.

Vladimir Poutine poursuit son chantage nucléaire. Trois jours après avoir menacé ceux «qui tenteraient d’interférer» avec son armée en Ukraine de «conséquences encore jamais connues», le président russe a franchi une nouvelle étape. Ce dimanche 27 janvier, le chef d’État a «ordonné au ministre de la Défense et au chef d’état-major de mettre les forces de dissuasion de l’armée russe en régime spécial d’alerte au combat». «Dans la gestion de la crise telle qu’elle se déroule, il essaye d’intimider l’Ouest», juge un fin connaisseur de la dissuasion nucléaire, qui préfère conserver l’anonymat. «C’est le principe de la “dialectique des volontés”, qui a pour but d’acquérir par la force ou la menace un objectif politique», analyse-t-il.

Mais pourquoi maintenant ? D’après Igor Delanoë, directeur adjoint de l’observatoire franco-russe à Moscou, Vladimir Poutine pourrait réagir à deux événements : «les sanctions dévastatrices prises par les Occidentaux » et «l’assistance militaire directe…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages