quelle est la «mission dissuasive» de la France face à la Russie ?

DÉCRYPTAGE – La ministre des Armées a annoncé que le porte-avions Charles-de-Gaulle allait être déployé en Méditerranée pour une «mission dissuasive face à la Russie». Ainsi, ses avions aéroportés peuvent atteindre la Roumanie, frontalière de l’Ukraine.

Plus d’une semaine après l’invasion russe en Ukraine, la ministre des Armées, Florence Parly, a annoncé que le porte-avions Charles-de-Gaulle avait quitté Chypre pour rejoindre une zone en Méditerranée. Le but ? Permettre aux avions embarqués du «PA» de faire des missions «de police du ciel, de reconnaissance et de renseignement», explique la ministre. À cela elle ajoute : «Ces avions voleront plein nord vers le territoire de la Roumanie où ils auront la capacité d’observer et de dissuader». Dans un contexte d’escalade, alors que Vladimir Poutine continue son chantage nucléaire, quelle est cette mission de «dissuasion» du Charles-de-Gaulle ? Est-elle exclusivement nucléaire ?

À VOIR AUSSI – Guerre en Ukraine: quelle est la stratégie militaire de Poutine?

Tâchons de définir la dissuasion française. C’est avant tout une doctrine défensive, souvent associée dans notre imaginaire collectif à la dissuasion nucléaire. Cette dernière se fonde sur une crainte réciproque des conséquences…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 81% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages