Poutine honore une brigade accusée d’avoir commis les exactions de Boutcha

Le président russe a décerné ce lundi à la 64e brigade de fusiliers motorisés un titre honorifique pour «héroïsme».

Le président russe a décerné lundi un titre honorifique au titre de «l’héroïsme» à la 64e brigade de fusiliers motorisés, que l’Ukraine a accusé d’avoir participé aux exactions commises à Boutcha, près de Kiev. Vladimir Poutine a signé, selon le Kremlin, un décret accordant le «titre honorifique de ‘Garde’» à cette brigade du fait de l’«héroïsme et de la ténacité, la détermination et le courage» de ses hommes.

«Les actions habiles et décisives de tout le personnel (de la brigade) lors de l’opération militaire spéciale en Ukraine sont un modèle d’exécution du devoir militaire, de courage, de détermination et de grand professionnalisme», a écrit Vladimir Poutine à l’adresse des militaires. Le Kremlin n’indique pas où ces hommes sont ou ont été déployés ni ne précise leurs missions.

L’Ukraine a accusé l’armée russe et notamment la 64e brigade en question d’avoir commis un massacre de civils à Boutcha, découvert après le retrait des soldats russes le 30 mars. L’ultime décompte des victimes tuées pendant l’occupation de cette localité au nord de Kiev est de 403 morts et 16 disparus. La Russie dément et a accusé de son côté les autorités ukrainiennes et les médias occidentaux d’avoir mis en scène le massacre, ou les forces ukrainiennes de l’avoir commis pour en accuser Moscou.

À VOIR AUSSI – Boutcha: le massacre est un «fake», pour Vladimir Poutine

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages