pour la première fois, Salah Abdeslam raconte les attentats du 13-Novembre

COMPTE RENDU D’AUDIENCE – Salah Abdeslam a raconté à la cour sa mystérieuse opération kamikaze dans un bar du XVIIIe arrondissement de Paris, à laquelle il dit avoir renoncé au dernier moment.

Pour Salah Abdeslam, ce mercredi était l’interrogatoire de la dernière chance. La dernière occasion pour lui de s’expliquer devant la justice sur son rôle le soir des attentats du 13-Novembre. La dernière fois que la cour d’assises spéciale lui offrirait la possibilité d’apporter des réponses aux questions qui hantent les rescapés et proches des 130 victimes. Après de précédents interrogatoires chaotiques – l’un achevé par une protestation des avocats de la défense, l’autre durant lequel il a fait valoir son droit au silence -, les esprits oscillaient entre espoirs et résignation. Après sept mois de procès, Salah Abdeslam a finalement livré son récit des attaques parisiennes, détaillant son rôle dans le projet mortifère. Celui qui était voué à mourir en martyr a aussi raconté comment, à la dernière minute, il aurait fait marche arrière.

Il a fallu attendre le début de soirée, après l’interrogatoire de deux autres accusés, pour mettre fin au suspense. Droit dans le box vitré, l’intéressé…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 81% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages