Policières blessées jeudi à Cherbourg : le suspect écroué

L’assaillant a agressé deux policières au sabre après avoir provoqué un accident avec une voiture volée. Le motif terroriste est écarté.

Un homme de 36 ans, qui avait blessé deux policières avec un sabre jeudi à Cherbourg (Manche), a été mis en examen samedi pour tentative de meurtre et écroué, a annoncé lundi 6 décembre le parquet de Coutances.

«L’auteur des coups a été mis en examen pour (…) tentative de meurtre» sur personne dépositaire de l’autorité publique, «extorsion avec arme», «port d’une arme» et «détention de produits stupéfiants», a précisé le procureur de la République de Coutances (Manche) Cyril Lacombe à des journalistes. L’instruction se poursuit «afin d’apporter toute la clarté sur les faits, sur la personnalité de l’auteur et d’évaluer le préjudice des victimes», a ajouté le magistrat.

Les deux policières blessées sont sorties vendredi de l’hôpital, a indiqué à l’AFP Christelle Sanier, secrétaire départementale pour la Manche du syndicat Alliance police nationale. L’une d’entre elles a subi une intervention chirurgicale à la tête sous anesthésie générale dans la nuit de jeudi à vendredi, selon la même source. La mère de famille a reçu 14 points de sutures, a poursuivi Christelle Sanier.

«Nombreuses armes blanches»

Jeudi, vers 15H45, l’homme, qui venait de voler une Citroën C3 en menaçant la conductrice avec son sabre, a perdu le contrôle du véhicule, provoquant un accident près d’un rond-point de Tourlaville. Une patrouille de police passait à ce moment-là. «Il s’est jeté sur les policières avec un sabre et les a blessées au visage», avait indiqué jeudi à l’AFP Yves Le Clair, procureur de la République à Cherbourg, évoquant des «blessures superficielles» et écartant toute motivation terroriste.

Une première policière a été touchée au menton, tandis que la deuxième a reçu un coup de sabre cinq centimètres au-dessus de l’oreille droite. Deux autres policiers ont alors ouvert le feu, touchant l’agresseur à plusieurs reprises. Conscient à l’arrivée des secours, le suspect avait été évacué en hélicoptère vers l’hôpital de Caen. Il était porteur de «nombreuses armes blanches», notamment des couteaux, répartis dans deux sacs différents, selon le procureur de Cherbourg. L’homme était connu de la justice pour des «faits liés à des stupéfiants», selon la même source.

À VOIR AUSSI – L’insécurité est-elle en hausse en France?

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages