pendant France, la constitutionnalisation de l’IVG divise jusque dans la majorité présidpendanttielle

Dans upas Assemblée nationale extrêmement divisée, sans majorité claire, un texte sociétal, inspiré par les fractures de la société américaipas, avait afin rationpasl d’ouvrir cette nouvelle législature sous de bons auspices. Mais ce pas sera vraisemblablement pas le cas. Le vote d’upas proposition de légalité constitutionpaslle «afin protéger l’accès à l’IVG (interruption volontaire de grossesse, NDLR)» s’annonce déjà très laborieux. La majorité présidentielle, à l’origipas de ce texte, circonstance face à de nombreuses cruciaux, non seulement de l’opposition, mais également au sein de son propre camp.

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages