Macron engrange les ralliements et mise sur son bilan, Zemmour veut remonter la pente avec Marion Maréchal

Retrouvez tous les jours votre rendez-vous politique quotidien : «20h22 – La Lettre présidentielle».

Chers abonnés,

À découvrir

Voir 2 autres contenus

Lorsqu’Emmanuel Macron est enfin entré dans la bataille présidentielle jeudi soir, nous nous sommes immédiatement demandé lequel de ses deux costumes prendrait le dessus : celui de chef des armées, tentant de jouer les Casques bleus entre la Russie et l’Ukraine ? Ou bien celui de prétendant à sa propre succession qui descend d’un niveau pour se frotter au combat politique? Ses appels à Vladimir Poutine ou à Volodymyr Zelensky, encore ce dimanche, nous font plutôt pencher pour la première hypothèse. Si le président de la République mise plus que jamais sur ses récents ralliements de droite comme de gauche pour porter sa parole dans la campagne, il sait qu’il devra aller boxer dans l’arène électorale. Avec un bilan à défendre et un projet à promouvoir. Au programme aussi ce soir, Marion Maréchal qui franchit le Rubicon en rejoignant officiellement le leader de Reconquête, en baisse dans les sondages, lors d’un meeting à Toulon (Var).

Merci de votre lecture attentive…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 89% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages