l’opposant Fariñas arrêté trois jours avant une manifestation interdite

Le dissident cubain Guillermo Fariñas a été arrêté vendredi 12 novembre à Santa Clara (centre), trois jours avant une manifestation prévue par l’opposition et interdite par les autorités communistes, a indiqué sa mère à l’AFP. «Ils l’ont arrêté aujourd’hui (vendredi), ils l’ont emmené vers 14h10», a déclaré par téléphone Alicia Hernandez, précisant que son fils, âgé de 59 ans, est actuellement traité sous antibiotiques pour une infection urinaire. «Une ambulance et deux patrouilles de police sont venues et l’ont emmené à l’hôpital Arnaldo Milian Castro», a-t-elle ajouté. «Ils m’ont dit que demain (samedi) une procureure va lui rendre visite pour le mettre en examen, mais nous ne savons pas pour quoi».

Son arrestation survient trois jours avant une manifestation prévue lundi par l’opposition cubaine pour exiger la libération des prisonniers politiques, interdite par les autorités qui considèrent que ses organisateurs veulent provoquer ainsi un changement de régime avec le soutien de Washington.

Guillermo Fariñas, 59 ans, prix Sakharov de la liberté de l’esprit du Parlement européen 2010, a observé 23 grèves de la faim au cours des années 2000 pour protester contre le gouvernement, ce qui a considérablement affaibli sa santé, une source d’inquiétude pour ses proches. Psychologue de formation, journaliste indépendant et militant des droits de l’homme, il a rejoint l’Union patriotique de Cuba (Unpacu), l’organisation d’opposition la plus active à Cuba, dirigée par José Daniel Ferrer, actuellement en prison.

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages