l’Île-aux-Moines perd sa seule médecin, non vaccinée

La soignante refuse de se faire vacciner et ne peut donc plus exercer sur l’île de 610 habitants.

«Bonsoir, le cabinet médical sera fermé à partir du 15 septembre 2021 du fait de mon refus de me faire vacciner». Sur le répondeur de Christine Hochard, seule médecin de l’Île-aux-Moines, une petite île de 610 habitants du golfe du Morbihan, une voix tremblotante et triste fait part de la nouvelle à ses patients. Depuis le 15 septembre en effet, les soignants qui refusent la vaccination ont été suspendus.

«Les autorités sanitaires m’interdisent d’exercer, continue Mme Hochard, je fais partie des 300.000 professionnels de santé français qui refusent de céder au chantage de la vaccination. C’est le cœur gros et avec beaucoup de douleur que je suis obligée de fermer». La médecin assure ne pas être anti-vaccin. «Je n’interdis à personne de se faire vacciner. Sauf que voilà, moi, je ne peux pas. C’est mon corps qui dit non», explique-t-elle sur son répondeur.

Christine Hauchard est arrivée sur l’île en octobre 2020. Pendant presque un an, la mairie s’était échinée à trouver un remplaçant au médecin précédant, parti à la retraite au même moment.

Sur BFMTV, Philippe Le Berigot, le maire de l’île, s’est montré préoccupé : «une île sans médecin est une île qui nous fait peur», dit-il. «Les urgences, on sait les gérer. Mais ce qui manque, c’est le médecin de famille qui suit les patients au quotidien», avance le maire, qui rappelle que si l’île compte 610 habitants à l’année, cette population est multipliée par dix l’été. Outre la médecin, quatre pompiers volontaires ont aussi été suspendus, faute de vaccin.

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages