Les Russes face au spectre d’un grand bond en arrière

DÉCRYPTAGE – Le conflit russo-ukrainien va entraîner des conséquences économiques, sociales et politiques.

Correspondant à Moscou

Les mêmes sentiments de sidération et d’abattement s’expriment dans la voix de nos nombreux interlocuteurs russes. «Mais comment est-ce possible?» Les générations adultes, qui en ont vu d’autres, notamment depuis la chute de l’URSS, mais aussi les plus jeunes, s’interrogent sur les événements de ces derniers jours ainsi que sur leur avenir, avec la conscience que celui-ci pourrait en être profondément affecté. La guerre déclenchée par Vladimir Poutine en Ukraine les a saisis et les laisse désemparés. «Je ne reconnais plus mon pays», lâche Tania, une architecte de 30 ans.

On observe simultanément, dans le pays, comme trois réalités parallèles. Celle, d’abord, des chaînes télévisées fédérales où s’expriment à jets continus des invectives répliquant les propos du chef du Kremlin et galvanisant le combat contre les forces «nazies» au pouvoir à Kiev. Ensuite, la réalité d’une foule quotidienne, croisée dans la rue, les magasins, le métro, qui affiche le masque de l’indifférence…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 82% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages