Les missiles Javelin, Stinger et NLAW, cauchemar des forces russes

DÉCRYPTAGE – Ravitaillée par l’Occident, l’Ukraine utilise ces missiles pour ralentir l’offensive russe, infligeant des pertes matérielles et humaines importantes.

La fumée noire s’élève derrière le cimetière, forme un champignon sur le lieu de l’impact. Quelques secondes auparavant, un missile frappe un hélicoptère de face et provoque sa chute. L’authenticité de cette vidéo, partagée par un journaliste du Kyiv Independent, ne peut être vérifiée, mais elle décrit un phénomène rapporté par plusieurs observateurs : la supériorité militaire de la Russie n’est pas encore totale.

Près de 60 chars et plus de 355 véhicules russes auraient été détruits, ont déclaré les autorités ukrainiennes mercredi 2 février. Afin de ralentir l’invasion de l’Ukraine, l’Occident lui livre des armes. L’Allemagne, dans une décision historique, a envoyé 500 missiles Stinger la semaine dernière et a annoncé l’envoi de 2700 missiles supplémentaires. «Ces livraisons ne suffiront certainement pas à renverser le rapport global des forces, mais elles pourront compenser une partie des déficiences ukrainiennes», assurait au Figaro  Jean-Sylvestre Mongrenier, chercheur à l’Institut…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 78% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages