Les frais bancaires ont-ils continué à augmenter ces dernières années ?

LA VÉRIFICATION – Les banques ont promis de plafonner les frais d’incidents de leurs clients les plus fragiles. Mais ont-elles respecté cet engagement ?

LA QUESTION. Les banques sont une fois de plus épinglées par certains candidats à la présidentielle. Selon Jean-Luc Mélenchon, elles n’ont pas réduit les frais facturés à leurs clients les plus fragiles (ayant des découverts fréquents, faibles revenus, surendettement…), comme elles s’y étaient pourtant engagées en décembre 2018, en pleine crise des «gilets jaunes».

À l’époque, elles ont promis de plafonner les frais d’incidents à 25 euros par mois pour ces personnes. Or, pour le candidat à l’élection présidentielle de La France Insoumise (LFI), les établissements ne jouent pas le jeu. «Le gouvernement a dit aux banques de limiter leurs frais, et elles ont répondu on va se modérer nous-mêmes. (…). Ça n’a pas fonctionné, et aujourd’hui, des gens s’enfoncent dans le surendettement pour des raisons de frais supplémentaires qui leur tombent dessus sans arrêt», a déclaré récemment sur LCI Jean-Luc Mélenchon.

«Moi, ceux que je plains, ce sont ceux qui, tous les mois, sous un prétexte ou sous

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages