la France passe à l’heure d’été dans la nuit de samedi à dimanche

À deux heures du matin, il sera trois heures.

Préparez-vous ce week-end à dormir une heure de moins. Dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 mars, et comme chaque année à la même période, les horloges changeront d’heure (mais attention, seulement les numériques). Plus précisément, à deux heures du matin, nous avancerons d’une heure : il sera donc trois heures. C’est ce qu’on appelle le passage à l’heure d’été. Nous perdrons peut-être une heure de sommeil, mais nous gagnerons surtout une heure de lumière du jour.

De quand date le changement d’heure en France ?

À l’origine, le changement d’heure a été établi en France pour des raisons économiques. En 1973, un terrible choc pétrolier déclenché par les pays producteurs en réaction à la guerre du Kippour provoque une envolée des prix du pétrole. L’instauration d’un changement d’heure permet alors de profiter d’une heure d’ensoleillement naturel supplémentaire et ainsi d’économiser l’énergie consommée à l’époque.

Dans les années 1980, ce changement est progressivement généralisé à l’ensemble des pays membres de l’Union européenne et en 1998 la date de changement d’heure est finalement harmonisée. Depuis, le passage à l’heure d’été est fixé au dernier dimanche de mars, et le passage à l’heure d’hiver au dernier dimanche d’octobre.

Le changement d’heure finira-t-il par être aboli ?

Le changement d’heure est aujourd’hui moins compris qu’à ses origines. En effet, avec l’éclairage à basse consommation et la diversification des sources d’énergie, le gain est devenu minime. Selon ses détracteurs, le changement d’heure provoquerait en outre une hausse des accidents de la route ainsi que des troubles du sommeil chez les personnes âgées et les enfants.

À la suite d’une consultation publique lancée par la Commission européenne en 2018, 84% des personnes interrogées s’étaient dites favorables à la suppression du changement d’heure. Un projet de directive avait ensuite été adopté en mars 2019 par le Parlement européen pour rendre cette suppression effective à l’été 2021. Mais en raison du contexte sanitaire lié au Covid-19, la directive n’a finalement pas pu être votée. Pour l’heure elle n’est plus à l’ordre du jour et le changement d’heure est donc toujours d’actualité.

À VOIR AUSSI – Changement d’heure: les réponses d’un spécialiste du sommeil

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages