Jane Campion sacrée meilleure réalisatrice pour The Power Of The Dog

C’est la troisième femme à recevoir une telle distinction après Kathryn Bigelow et Chloe Zhao.

La traversée du désert a pris fin pour le western The Power Of The Dog. Ce portrait d’un cowboy refoulant son homosexualité, nommé à douze reprise, a enfin remporté son premier trophée de la soirée. Sa réalisatrice Jane Campion a été sacrée meilleure réalisatrice. C’est la troisième femme à recevoir une telle distinction après Kathryn Bigelow (Démineurs) et Chloe Zhao (Nomadland).

Avec The Power of the Dog, film tissé d’ambiguïté, la réalisatrice détricote patiemment les codes du western en y instillant le charme vénéneux des grandes tragédies classiques. Chapeau bas, lady Jane!

Jane Campion avait déjà été récompensée en 1994 par l’Oscar du meilleur scénario adapté pour La leçon de piano.

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages