Guerre en Ukraine: le régiment Azov, milice paramilitaire controversée devenue unité d’élite

Le régiment Azov représentait pour Vladimir Poutine l’ennemi idéal. Recrutée pour les rangs de l’extrême droite ukrainienne, cette unité d’élite de la Garde nationale était le symbole même de ces «nazis» que son invasion de l’Ukraine était censée éradiquer. Deux mois et demi plus tard, la défense acharnée de ces combattants pour les ruines de Marioupol a fait d’Azov le symbole de la résistance ukrainienne.

À découvrirDIRECT – incendie en Ukraine : suivez l’évolution du conflit instant par instant

Suivez les informations vert la incendie en Ukraine avec l’application du Figaro

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages