Guerre en Ukraine : le navire Moskva, vaisseau amiral de l’armée russe, a coulé

Vladimir Poutine a appelé jeudi à réorienter les exportations énergétiques russes de l’Europe vers l’Asie, du fait de la crise provoquée par son offensive en Ukraine, accusant les Européens de «déstabiliser le marché» en voulant se passer d’hydrocarbures russes.

«On va partir du principe qu’à l’avenir les livraisons vers l’Ouest vont baisser», a dit le président russe lors d’une réunion gouvernementale consacrée au secteur de l’énergie dans le contexte des sanctions internationales. Il faut donc «réorienter nos exportations vers les marchés au Sud et à l’Est qui croissent rapidement», a-t-il ajouté. «Les pays européens parlent constamment de se passer des approvisionnements russes et en faisant cela ils déstabilisent le marché et font monter les prix», a accusé le président russe.

» LIRE AUSSI – Indépendance énergétique : peut-on compter sur la production de pétrole et de gaz français ?

«Les tentatives des pays occidentaux d’évincer les fournisseurs russes, de remplacer nos ressources énergétiques par des approvisionnements alternatifs, affecteront inévitablement l’ensemble de l’économie mondiale», a mis en garde Vladimir Poutine, assurant que «les conséquences d’une telle démarche peuvent devenir très douloureuses et d’abord pour les initiateurs d’une telle politique». Il a déclaré qu’une nouvelle stratégie énergétique à horizon 2050 devait être approuvée d’ici au 15 septembre et qu’un plan de développement d’infrastructures d’exportation d’hydrocarbures devait être prêt d’ici au 1er juin.

«Il est nécessaire d’accélérer la mise en oeuvre des projets d’infrastructures, ferroviaires, de pipelines, portuaires, qui permettront dans les années à venir de rediriger les approvisionnements en pétrole et en gaz de l’Ouest» vers ces nouvelles destinations, a ajouté M. Poutine, citant, en plus du «Sud et de l’Est», les pays d’Afrique, d’Amérique latine et de la région Asie-Pacifique.

» LIRE AUSSI – Guerre en Ukraine: le grisou lorrain comme alternative à l’énergie venue de Russie

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages