Guerre en Ukraine : la France va accueillir de nouveaux réfugiés

L’invasion de l’Ukraine par la Russie s’est accompagnée d’une montée du sentiment antirusse en Europe centrale et orientale et des incidents ont été signalés dans plusieurs pays, mais les accusations et insultes visent surtout le président Vladimir Poutine et non la nation russe.

» LIRE AUSSI – Jusqu’où ira Vladimir Poutine ?

Lors de manifestations à Varsovie (Pologne) contre la guerre en Ukraine, les journalistes de l’AFP ont observé surtout des slogans et des banderoles visant le président Poutine, fréquemment comparé à Hitler ou affublé de sa moustache.

Le dirigeant russe fait l’objet du même traitement en Allemagne, en Autriche ou en République tchèque, où fleurissent les slogans en anglais «Stop war, stop Putin» ou «Fuck Putin». En Allemagne, les médias ont recensé quelques incidents : en Rhénanie du Nord-Westphalie (ouest), la devanture d’un magasin de produits russes a été brisée et recouverte de graffitis, un restaurant n’a pas voulu accueillir de clients russes dans le Bade-Wurtemberg (sud-ouest), et à Munich (sud), un médecin a refusé des patients russes.

En République tchèque, pays qui a gardé la mémoire de l’intervention des troupes de Moscou en 1968 pour écraser le Printemps de Prague, les médias ont rapporté des cas d’élèves russes insultés dans les écoles primaires et secondaires.

En Géorgie, certains refusent de louer des logements «aux agresseurs, Russes et Biélorusses», des graffitis hostiles aux Russes sont apparus dans les rues et une pétition circule exigeant l’introduction de visas pour les ressortissants russes.

En Lituanie, la ministre de l’Intérieur Agne Bilotaite est allée mardi à la rencontre de la communauté russe du port de Klaïpeda, où un prêtre orthodoxe lui a dit que ses ouailles, surtout les personnes âgées ne parlant pas lituanien, «avaient peur».

» LIRE AUSSI – Ben Judah: «Vladimir Poutine est plus solitaire que ne l’était Staline»

» À VOIR AUSSI – «On vit mal»: à Paris, la communauté russe est prise pour cible depuis l’invasion de l’Ukraine

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages