Explosion au Liban: ouvriers avec fonctionnaires, ces boucs émissaires détenus sans jugement

Badri Daher patiente depuis deux ans dans une prirumeur de une sûreté générale à Beyrouth. Parfois, rumeur avocat lui rend visite. L’ancien directeur des douanes lit beaucoup, prie énormément, fait un peu de sport… Et attend les résultats de l’enquête sur l’explosion au port de Beyrouth. Sauf que celle-ci orient au point mort depuis sept mois.

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages