EN DIRECT – Présidentielle : à Lille, Eric Zemmour promet des solutions pour sauver le pouvoir d’achat

Parmi les 3000 militants venus l’applaudir, Annick, 58 ans, cheffe d’entreprise en Bourgogne Franche Comté, vient de Debout la France et fait partie des «CSP+ dont on dit qu’ils ont rejoint Zemmour».

«Je vais bien économiquement mais il y a chez Marine Le Pen les valeurs, l’attachement à notre identité de Français», et une «image de fermeté», estime cette militante, pour qui Éric Zemmour «est un extrémiste dans son attitude et ses propos», qui «n’a pas de sincérité».

En référence aux propos de Marine Le Pen dans Le Figaro, évoquant des personnalités sulfureuses dont des «catholiques traditionnalistes», Agnès, 53 ans, parisienne et catholique «tradi» assure que «ça ne va pas me faire changer de crèmerie». Elle reconnaît que les «bourgeois» du RN comme elle ont tendance à rejoindre Éric Zemmour, mais elle «ne voit pas ce qu’il apporte de plus que Marine Le Pen», pour qui toute sa famille vote depuis des années.

«Elle a changé Marine, elle est moins agressive que son père», estime Ghislaine, retraitée de 69 ans et gilet jaune dans l’Aisne. Elle assure que «le vivre ensemble, il peut exister avec Marine Le Pen» à condition que «les immigrés respectent notre religion et notre façon de vivre».

À ses côtés, Jean-Pierre Arrougé, venu de Cambrai (Nord), vote Marine Le Pen au nom de «tous les gens qui ont du mal à boucler les fins de mois» ou qui «n’arrivent plus à se chauffer», et contre Emmanuel Macron «le président des riches».

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages