EN DIRECT – Guerre en Ukraine : les forces russes à proximité d’une importante centrale nucléaire

L’euro reculait fortement face au dollar lundi et d’autres devises européennes étaient également plombées par l’invasion de l’Ukraine par la Russie, tandis que le rouble s’effondrait après les sanctions occidentales du week-end. Vers 18h25 à Paris, l’euro cédait 0,52% à 1,1210 dollar pour un euro.

«Les réserves de gaz à court terme de l’Union européenne devraient être suffisantes pour couvrir la demande, mais cet été au plus tard, il pourrait y avoir une crise énergétique dans l’UE», prévient Ulrich Leuchtmann, analyste chez Commerzbank. «Combiné avec le fait que la menace nucléaire, dans n’importe quel scénario aussi improbable qu’il soit, viserait l’Europe de l’Ouest, l’euro devrait être en difficulté face au dollar», ajoute-t-il.

» LIRE AUSSI – Guerre en Ukraine : le rouble en très forte chute à l’ouverture des cotations

D’autres devises européennes souffraient lundi face au billet vert : la couronne suédoise cédait 0,78% à 9,4564 couronnes. En Europe de l’Est, le zloty polonais perdait 1,71% à 4,19 zlotys pour un dollar et le forint hongrois 2,18% à 331,33 forints pour un dollar. Face à l’euro, le forint a même atteint son plus bas historique à 372,61 forints. La devise russe, quant à elle, s’écroulait de 20,87% à 105,84 roubles pour un dollar et de 20,46% face à l’euro à 118,65 roubles pour un euro. Face à ces deux devises, la monnaie russe a touché des plus bas historiques en début de séance, à 117,93 roubles pour un dollar et 132,88 roubles pour un euro.

» LIRE AUSSI – Le groupe Wagner aurait été dépêché pour assassiner Zelensky, selon le Times

À VOIR AUSSI – «On se dirige vers l’enfer»: face à la chute du rouble, les Russes inquiets pour leur avenir

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages