des blessés par des tirs de la police lors d’une «émeute» à Rotterdam

La police néerlandaise a tiré des coups de sommation vendredi après que des «émeutes» ont éclaté lors d’une manifestation à Rotterdam contre des mesures de confinement liées à la pandémie.

Des personnes ont été blessées par des tirs de la police vendredi à Rotterdam (sud-ouest) où une manifestation contre un confinement partiel pour lutter contre la pandémie de Covid-19 a tourné à l’«émeute», a indiqué la police locale.

«Une manifestation qui a débuté ce soir à 20 heures sur le Coolsingel a donné lieu à des émeutes. Des incendies ont été allumés à plusieurs endroits. Des feux d’artifice ont été déclenchés et la police a tiré plusieurs coups de sommation», a déclaré la police de Rotterdam dans un communiqué. «Il y a des blessés liés aux coups de feu tirés», a-t-elle précisé.

Le premier ministre néerlandais Mark Rutte a annoncé il y a une semaine la réintroduction d’un confinement partiel avec une série de restrictions sanitaires, touchant notamment le secteur de la restauration, pour faire face à un nombre record de cas de Covid-19. Les bars et les restaurants doivent fermer à 20h00 (19h00 GMT), au moins jusqu’au 4 décembre.

La police néerlandaise avait utilisé un canon à eau pour disperser des manifestants à La Haye le jour où ces mesures ont été annoncées. La police avait également arrêté quinze personnes samedi dernier dans une ville du nord des Pays-Bas après des heurts entre les forces de l’ordre et des centaines de personnes mécontents de la fermeture anticipée des bars à cause du Covid-19.

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages