début de la vaccination pour les enfants de 5 ans

Israël a entamé lundi 22 novembre au soir sa campagne de vaccination anti-Covid pour les enfants âgés de cinq à onze ans, devenant ainsi l’un des premiers pays, après les États-Unis, à abaisser l’âge d’accès au vaccin pour juguler la pandémie. Le gouvernement israélien avait prévu de lancer mardi la campagne de vaccination dans l’espoir de prévenir une éventuelle cinquième vague de contamination, mais dès lundi soir des doses ont été administrées aux plus petits, a constaté une équipe de l’AFP dans une clinique de Tel-Aviv.

L’État hébreu avait été l’un des premiers pays à lancer, en décembre 2020, une vaste campagne de vaccination à la faveur d’un accord avec le géant pharmaceutique Pfizer lui ayant permis d’accéder rapidement à des millions de doses payantes en échange de données sur l’effet du vaccin à grande échelle. Cette campagne a permis la double vaccination de plus de 5,7 millions des quelque neuf millions d’Israéliens, soit plus de 80% des adultes.

Les autorités ont par la suite lancé une campagne pour l’administration d’une dose de rappel, octroyée déjà à plus de quatre millions de personnes, et abaissé à 12 ans l’âge d’accès au vaccin, avant de donner le feu vert à la vaccination dès l’âge de 5 ans dans la foulée d’essais cliniques de Pfizer, d’une campagne en ce sens aux États-Unis et de recommandations de scientifiques israéliens.

Pour lancer cette nouvelle campagne, le Premier ministre Naftali Bennett doit faire vacciner mardi matin son fils cadet dans une clinique en banlieue de Tel-Aviv, ont annoncé ses services.

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages