Comment Vladimir Poutine s’est mis dans un cul-de-sac stratégique et politique

ANALYSE – Le «grand stratège» du Kremlin a commis une erreur magistrale en se lançant à l’assaut de l’Ukraine. S’ouvre une période imprévisible et extrêmement dangereuse.

Une semaine après avoir lancé ses chars et ses avions à l’assaut de l’Ukraine, Vladimir Poutine se retrouve plongé dans un désastre stratégique, politique et personnel qu’il a lui-même orchestré. Un cul-de-sac. Car le supposé «stratège» s’est trompé sur toute la ligne. Sur la nation ukrainienne, à laquelle «il n’a jamais rien compris» et qui va le combattre pied à pied, rappelait avec raison le journaliste vedette de la télévision ukrainienne Dimitri Gordon sur la radio russe Écho de Moscou (fermée mardi sur ordre du Kremlin). Sur l’armée ukrainienne, qui, depuis l’annexion de la Crimée en 2014, s’est professionnalisée, même si elle reste un David militaire face au Goliath russe. Et enfin sur l’Occident, vu au Kremlin comme un ramassis de dégonflés mais qui a présenté un front uni dans l’épreuve et répondu à l’agression de Moscou par un soutien politique massif à Kiev et une rafale de sanctions qui vont étrangler la Russie poutinienne. Même la Chine de Xi, qui s’était abstenue à l’ONU…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 89% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages