151 morts en 24 heures, 21.072 malades hospitalisés

LE POINT SUR LA SITUATION – Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: Le Figaro fait le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19.

La moitié de Shanghai confinée pour quatre jours, une autre porte-parole de Biden atteinte du Covid, le premier ministre israélien Bennett testé positif… Le Figaro fait le point ce lundi 28 mars sur les dernières informations liées à la pandémie de Covid-19.

151 morts en 24 heures, 21.072 malades hospitalisés

L’épidémie continue de sévir en France, où 151 personnes sont mortes ces dernières 24 heures, selon le bilan quotidien de Santé publique France. 21.072 malades sont actuellement hospitalisés (contre 20.606 dimanche), dont 1694 arrivés ce lundi. 1533 patients sont traités en services de soins critiques. 174 d’entre eux le sont depuis la veille.

À VOIR AUSSI – Covid-19 : Faut-il s’inquiéter ?

Espagne : plus de quarantaine pour les cas légers et asymptomatiques

L’Espagne a supprimé l’obligation de quarantaine pour les cas légers de Covid-19 et ne suivra plus que les malades graves ou les personnes vulnérables, dans le cadre d’une nouvelle stratégie visant à traiter la maladie comme endémique. Le pays a justifié ce virage par l’immunité très élevée de la population et la faible incidence actuelle.

Comme l’avait annoncé le gouvernement dès le mois de janvier, sa volonté est de traiter le Covid-19 non plus comme une pandémie, mais comme une maladie endémique dont le suivi épidémiologique ressemblera à celui de la grippe. Selon le ministère de la Santé, cette «stratégie différente» concentrera les efforts «sur les personnes et les milieux à risque», ce qui «implique d’accepter un certain niveau de transmission» du Covid «au sein des populations vaccinées et jeunes».

Outre la levée de l’obligation de s’isoler pour les cas asymptomatiques et légers et les cas contacts, le gouvernement met également fin aux tests systématiques pour tous les cas suspects ou cas contacts afin de les limiter aux personnes à risque (plus de 60 ans, immunodéprimés ou femmes enceintes), aux soignants et aux cas graves.

La moitié de Shanghai confinée pour quatre jours

Confinement en deux temps: la moitié de Shanghai est mise sous cloche ce lundi au moment où la capitale économique chinoise de 25 millions d’habitants affronte sa pire flambée de Covid-19 depuis deux ans. Les Shanghaïens habitant dans l’est de la ville sont confinés jusqu’au 1er avril à 5h du matin à leur domicile, avec interdiction d’en sortir. À cette date, ce sera au tour de la partie ouest.

» VOIR AUSSI – Covid-19: les restrictions sanitaires sont durcies au nord-est de la Chine

Jusqu’alors, Shanghai avait cherché à éviter un confinement total, très préjudiciable à l’économie, cherchant plutôt à minimiser les perturbations avec une approche plus ciblée: des confinements de 48 heures de bâtiments ou complexes résidentiels. La métropole est devenue ces derniers jours l’épicentre d’une nouvelle vague de contaminations, liée au variant Omicron, qui a commencé à s’accélérer début mars et met à rude épreuve la stratégie chinoise zéro Covid. Le ministère de la Santé a rapporté lundi 3500 nouveaux cas positifs à Shanghai.

Le premier ministre israélien Bennett testé positif après sa rencontre avec Blinken

Le premier ministre israélien Naftali Bennett a été testé positif au Covid-19, a annoncé lundi son bureau au lendemain d’un entretien à Jérusalem entre Naftali Bennett et le secrétaire d’État Antony Blinken venu assister à une rencontre avec ses homologues de pays arabes. «Le premier ministre se sent bien et il poursuivra son emploi du temps comme prévu depuis son domicile», a précisé son bureau dans un communiqué.

Arrivé samedi soir en Israël, Antony Blinken s’est entretenu dimanche avec Naftali Bennett avant de se rendre dans le Néguev (sud d’Israël) pour rencontrer avec le chef de la diplomatie israélienne Yaïr Lapid leurs homologues de pays arabes ayant normalisé leurs relations avec l’État hébreu.

Une autre porte-parole de Biden atteinte du Covid-19

La porte-parole adjointe de la Maison-Blanche Karine Jean-Pierre a annoncé dimanche avoir été testée positive au Covid-19 après son voyage en Europe avec le président Joe Biden, auquel elle a participé car la porte-parole en titre avait elle-même été testée positive. Karine Jean-Pierre est le dernier d’une série de cas positifs parmi des personnes rencontrées par le président américain.

Elle a expliqué qu’un test PCR s’était révélé positif après son retour dimanche matin aux États-Unis d’une tournée avec Joe Biden à Bruxelles et en Pologne. Mardi dernier, à la veille du départ de M. Biden, la porte-parole Jen Psaki avait annoncé être positive au Covid.

Birmanie : Aung San Suu Kyi en quarantaine, cas de Covid dans son entourage

Aung San Suu Kyi, assignée à résidence depuis plus d’un an, a été placée en quarantaine après que des cas de Covid-19 ont été détectés dans son entourage, a indiqué lundi à l’AFP une source proche de l’ex-dirigeante birmane.

«Certaines personnes autour d’elle ont contracté le Covid-19 (…) Elle est maintenue en quarantaine bien qu’elle ne soit pas elle-même infectée», a déclaré cette source. Ciblée par une multitude de procédures judiciaires depuis son arrestation, la prix Nobel de la paix 1991 ne s’est pas rendue au tribunal depuis jeudi, a-t-on ajouté de même source. L’ex-dirigeante et son personnel ont été entièrement vaccinés contre le coronavirus, d’après son entourage.

À VOIR AUSSI – Covid-19: est-il raisonnable de lever le passe vaccinal ?

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages