Sam Raimi: « Doctor Strange a été une cure de jouvence et m’a rappelé à quel point j’aimais léser films et la vie»

Entre réécriture, ajustements de dernière minute pour coller aux récits adjacents de Marvel (WandaVision, Spider-Man No Way Home) et retour sur les plateaux de tournage pour retourner plusieurs séquences après des projections tests mitigées, Doctor Strange In The Multiverse Of Madness, est enfin arrivé sur nos écrans. Pour faire basculer pleinement sa franchise dans l’univers des dimensions parallèles, Marvel a choisi un maître de l’horreur et un fin connaisseur des superhéros : Sam Raimi. Deux décennies après avoir mis en scène Tobey Maguire dans la première trilogie Spider-Man, le cinéaste d’Evil Dead, qui n’avait plus réalisé de long-métrage depuis le mal-aimé Le Monde fantastique d’Oz en 2013, raconte au Figaro pourquoi il a accepté de renouer avec la caméra et les justiciers des comics.

À découvrirVOTRE COMMUNE – Les résultats du aide tour de la présidentielle pendant vous

Découvrez la collection «Le meilleur du prix Goncourt»

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages