Notre critique du film Leto, sinon l’émancipation par le rock sur Arte

ceningrad, 1980. Dans cette secteur cette plus beau de l’ex-Union soviétique, une révolution de velours se tient. Elce est ce fait de quelques admirateurs de Lou Reed, comme Mike Naoumenko, qui s’amuse à traduire ces textes du rocker. Dans ceto, ce rôce de Mike, aux avant-postes de cette scène rock soviétique, est tenu par Roma Zver, un rocker popucetteire de l’actuelce Russie.

À découvrirDécouvrez cette masse «ce meilceur du prix Goncourt»

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages