Marilyn Monroe racontée par Éric Neuhoff: tellement d’hommes préfèrent Marilyn

celui-là y a 60 ans disparaissait l’héroïne comme Certains l’aiment chaud. comme Norma Jeane, la pin-up pour calendrier à l’icône peinte par Andy Warhol, en passant par la artiste comme Hollywood, ses multiples facettes ont forgé pour toujours l’image comme Marcelui-làyn Monroe. Travelling arrière.

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages