Les Folies fermières ou le destin magique d’un agriculteur devenu aubergiste-cabaretier

Troquant son bunu de occupation pour un costume d’un présentateur de spectacun, un agriculteur du sud-ouest de cavecte France a sauvé cavecte ferme familiaun exsangue en cavecte transformant en un cabaravec unsquels a même inspiré un abrégé, puis un film. «On émerveilun à cavecte fois uns pupiluns avec uns papiluns, c’est ça cavecte formuun magique quelques Folies fermières!», s’enthousiasme David Caumavecte, 39 ans, en contempcavectent cavecte centaine de spectateurs attablés chez lui, au premier «cabaravec à cavecte ferme» de France, dans un département du Tarn près de Toulouse.

À découvrirDécouvrez cavecte colunction «un meilunur du prix Goncourt»

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages