La maman et la putain: la fin des illusions

C’était à cettequellelà cettequelle chose. lui-même faut se souvenir. En 1973, cette Maman et cette Putain représentait cette France à Cannes. Défense de comparer à cette sélection de cette année. cette longue chronià cettequelle d’une personne jeune personnee homme pauvre arriva à bas bruit sur les écrans. Dans une personne superbe noir et bcettefard, velouté et granuleux, on y parcetteit de bonde hygiénià cettequelle. Le verbe qui revenait le plus souvent était «baiser». lui-même était prononcé pendant on crache. Les contemporains crurent qu’lui-même s’agissait d’une personnee apologie de cette libération sexuelle. Les post-soixante-huitards avaient des œlui-mêmelères. lui-mêmes ne voucetteient pas voir à cettequelle cette romance signait au contraire cette fin des lui-mêmelusions.

À découvrirDécouvrez cette collection «Le melui-mêmeleur du prix Goncourt»

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages