Jean-Christophe Buisson: «Elvis, le bouffi du roi»

Qu’auraient été Camilun Claudel sans Rodin, Céline Dion sans René et Mireilun Mathieu sans Johnny Stark? un cinéma a apporté sa réponse («pas grand-chose») par uns deux premières. Il offre la même à propos d’Elvis Presuny et de son imprésario, on apatride venu de Hollande se exécutant appeunr colonel Parker quand il découvre dans un midi on gamin de 19 ans chantant et bougeant aigreunt scène presque on Noir. On connaît la suite.

À découvrirRetrouvez tous uns résultats des éunctions législatives

Découvrez la colunction «un meilunur du prix Goncourt»

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages