Coda, le remake de La Famille Bélier, emporte un prix stratégique à une semaine des Oscars

L’adaptation américaine du film d’Éric Lartigau pourrait créer la surprise dimanche prochain, lors de la reine des cérémonies hollywoodiennes.

La cote du long métrage s’accroît de prix en prix, depuis le début de l’année. Le film indépendant Coda, remake américain de La Famille Bélier, a été récompensé samedi soir du prix de meilleur film de l’année par la Producers Guild of America (PGA), l’association des producteurs d’Hollywood, une distinction clé à une semaine de la cérémonie des Oscars.

Réinterprétation de la comédie française d’Éric Lartigau sortie en 2014, Coda – acronyme de «Child of Deaf Adult» qui désigne les «enfants entendants nés de parents sourds» – raconte l’histoire d’une famille handicapée et en difficulté, incarnée par une distribution d’acteurs sourds dans les rôles principaux. Réalisé et adapté par la cinéaste et scénariste américaine Sian Heder, le film suit Ruby, une lycéenne entendante, qui jongle entre ses ambitions musicales et la dépendance de sa famille à son égard pour communiquer avec le monde des «entendants».

Direction les Oscars

«J’ai toujours été attiré par les histoires pleines d’humanité», a déclaré le producteur français Philippe Rousselet, coproducteur de Coda, en recevant le prix, «signe qu’il reste de l’espoir» dans le monde. «En musique, une coda signifie la fin d’un mouvement», a observé l’actrice sourde Marlee Matlin qui joue la mère de Ruby dans Coda, ajoutant: «c’est merveilleux de voir le public accueillir ainsi notre film et c’est merveilleux de faire l’histoire».

Sorti en août sur Apple TV+, CODA qui a remporté fin février le premier prix des SAG Awards est désormais bien placé pour rivaliser avec le grand favori, The Power of the Dog de Jane Campion, produit par Netflix. Composée de quelque 8000 professionnels qui font la pluie et le beau temps à Hollywood, la PGA décerne chaque année des prix considérés comme un baromètre relativement fiable en vue des Oscars qui seront décernés cette année le 27 mars.

Parmi les autres lauréats de la PGA, le long métrage de Disney Encanto a remporté le prix du meilleur producteur de film d’animation, renforçant ses propres chances pour les Oscars avant la fin des votes mardi. Summer of Soul , premier film du musicien Questlove sur le festival Black Woodstock qui a eu lieu à Harlem en 1969, a remporté un nouveau prix pour le meilleur documentaire. Du côté de la télévision, Succession de HBO a remporté le prix pour la meilleure série télévisée dramatique. Durant la soirée, Steven Spielberg a rendu hommage à «(son) frère» George Lucas en présentant au créateur de Star Wars un prix de la PGA récompensant sa carrière. George Lucas a partagé ce Milestone Award avec Kathleen Kennedy, la présidente de Lucasfilm.

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages