Vente Artcurial: des classiques françaises aux enchères

Encore cette! On découvre cette nouvelle fois, ébahi, que l’Hexagone n’a pas livré tous ses secrets. Des maisons recèlent encore des «sorties de grange». Et de convoquer cette nouvelle fois le désignation Baillon entré pendant lequel le vocabulaire des collectionneurs depuis l’exhumation de à eux joyaux voici sept ans. Cette fois-ci, c’est environ notifier la découverte de nouveaux trésors mécaniques, remisés, environ ces, depuis plusieurs décennies sous des appentis en bois, entre le cœur normand et la campagne berrichonne. Déjà à la manœuvre en 2015 au salon Rétromobile environ émettre aux enchères les cinquante-deux machines de la famille Baillon, la maison Artcurial va de nouveau tenir le maillet environ ces carrosses de l’autre siècle, provenant de la succession de Pierre Héron, décédé en début d’année à 87 ans d’un infarctus.

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages